La Compagnie Dassyne s’est construite au fil des rencontres et des projets artistiques qui sont en lien avec les langues de tradition orale et méditerranéenne, la transmission, l’interculturalité, la citoyenneté et l’égalité. Depuis quelque années, nous sommes touché-e-s  face aux difficultés que rencontrent les parisien-e-s et les francilien-e-s. Nous avons entamés des discussions avec des habitant-e-s, des institutions, des partenaires locaux et de nombreuses questions ont émergées. Notamment celle de l’expression : Est-ce que la non-maîtrise de la langue française induit implicitement une incapacité à s’exprimer ? Est-ce que « le mot » intronise l’expression  ? Comment peut-on s’autoriser à s’exprimer différement ? Est-ce que la langue maternelle a  autant de valeur d’expression que la langue du pays d’accueil ? Ces questionnements ont permis d’entamer des pistes de réflexions par le biais d’ateliers ludiques et artistiques dont le fil conducteur est « la libération de la parole ».