Écritures nomades

Écritures nomades

Les inscriptions aux ateliers sont ouvertes, cliquez ici pour vous inscrire ! 

Les ateliers auront lieu un dimanche par mois, les prochains :

– Le 26 novembre pour l’exposition « Traverser » de Raymond Depardon à la fondation Cartier Bresson.
– Le 17 décembre pour l’exposition « Nous et les autres – Des préjugés au racisme » au musée de l’Homme. 

La démarche : 

Les ateliers d’ « Écritures Nomades » proposent un temps convivial autour d’une exposition (musée, photographie, fondation…), du partage d’un repas et d’un atelier d’écriture de 3 heures. Ce moment particulier favorise la libération de la parole, les échanges informels et permet d’établir des liens géographiques et sociaux autour de l’écriture. C’est aussi le moment pour certains de se retrouver et d’exprimer leur sensibilité. Cette parole est ensuite mise en forme, par le biais de l’écriture et/ou de photos sonores.

Concrètement :

Dans le cadre de la 19ème édition de la “Semaine de la Solidarité” (nov  2015), une dizaine de participantes ont été invitées à participer à un atelier d’écriture itinérant au CENTQUATRE (Paris 19ème). La proposition s’est articulée autour d’un partage de repas, de la visite du lieu puis d’un temps d’écriture libre autour de la phrase  Nous venons tous de quelque part”. La lecture des textes a ensuite ouvert des échanges sur la migration et l’héritage culturel.

Nourris par cette première édition, les ateliers se sont poursuivis en Algérie au mois de mars 2016 entre Oran, Tizi Ouzou, Tizi Rached, Aït Yenni, Tawerit Mimoun, Akbou et Fethoune. A l’aide des associations locales, des séances d’écriture et de recueils de témoignages ont été proposées à des femmes entre 15 et 75 ans. Les productions ont été transcrites en français et en berbère sur le thème Nous héritons tous de quelque chose”.

En juin 2016, de nouvelles rencontres se sont tenues au Musée de l’Histoire et de l’Immigration dans le cadre de l’exposition “ Frontières”.

 

centquatre centre-animation-curial logo-etoile-culturelle tudert