Spectacles

« Mais dans quelle langue te parler ; celle que j’ai tété au sein de ta grand-mère, celle que je n’ai jamais su te transmettre, ou bien celle de mon exil et de mon désarroi. »

AMANDIHYA